Start-up : 4 points pour bien commencer

11.12.18
  • ASSOCIATION
  • AUTO-ENTREPRENEUR
  • CONSULTANT
  • CREATEUR
  • creer
  • PROFESSIONNEL DE SANTE
  • SCI
  • TPE
Ça y est, vous êtes désormais, vous et vos associés, dans les starting-blocks de l'entrepreneuriat. Après des mois voire des années de durs labeurs, vous allez enfin pouvoir lancer votre start-up dans le grand bain. Découverte dans l’inconnu contre besoins anticipés, résultats souhaités et croissance exponentielle, lancer sa start-up relève d’un vrai parcours du combattant mais l’adrénaline en vaut clairement la chandelle. Encore faut-il s’assurer que tout est prêt pour assurer les premiers mois de sa jeune activité. Découvrez 4 conseils pour bien commencer l’aventure.

Des bonnes ressources technologiques

Cela tombe sous son sens, mais il est vrai qu’une start-up a pour définition d’être une “jeune entreprise novatrice dans le secteur des nouvelles technologies”. Alors, si les ressources technologiques ne suivent pas, cela peut très vite devenir problématique voire même suicidaire dès son lancement. Équipez-vous ainsi au mieux, qu’ils soient question d’ordinateurs portables, de téléphones portables, de serveurs, de logiciels, etc … Vous pourrez ainsi répondre efficacement à vos premiers clients en toute sérénité, et pouvoir débuter les premières phases d’amélioration. Cela vous procurera une légitimité dès votre lancement, ce qui inspirera confiance à toutes les parties prenantes de votre projet.

Une bonne équipe

“Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire“. Cette citation de Steve Jobs ne fait que confirmer qu’une structure, qu’elle soit de quelques salariés comme votre start-up comme la marque du défunt cofondateur, a besoin d’être synergique et dans une vraie démarche collaborative. Impliquez vos collaborateurs dans le projet, les premiers mois sont souvent les plus difficiles à tenir et il faut souder dès le départ votre équipe, parce qu’un bateau n’avance pas sans équipage.

Des locaux adaptés

Dans le cadre d’un lancement d’une start-up, il existe souvent deux solutions : opter pour une solution de coworking ou avoir ses propres locaux. La première solution s’offre aux start-ups n’ayant encore que peu de budget. Cette solution a plusieurs avantages : partage de frais, grands espaces, facilité du réseautage, etc ... La seconde, quant à elle, nécessite plus d’investissement financier, car cela demande le paiement de charges dès le début de l’activité, comme les paiement du loyer ou bien même les charges d’électricité. Pour choisir l’offre d’électricité la plus avantageuse au lancement de votre activité, cliquez ici.

Une communication rodée

Impensable à l’heure actuelle de lancer sa start-up sans avoir au préalable rodé sa communication. Réseaux sociaux, relations presse, dossier de presse, tout doit être préparé pour faire le buzz au moment du lancement. Pour ce faire, faites fonctionner votre réseau pour faire mouche au moment opportun. Ciblez non seulement votre B2B mais aussi votre B2C. Faites en sorte que votre pitch soit clair, concis et compris par vos prospects et futurs clients. Vous pouvez retrouver 10 des meilleurs exemples de stratégies de communication de start-up en cliquant sur ce lien.